Un contribuable lègue 100 millions pour la recherche appliquée

Décédé en septembre, un contribuable étranger, taxé à la dépense dans le canton de Vaud, a souhaité par testament la création d'une fondation dotée de 100 millions de francs. Celle-ci devra soutenir la recherche appliquée et technique, a déclaré le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis.

Il s'est exprimé mardi soir lors d'un débat sur l'initiative "Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires" dans une émission de la RTS. Pour Pascal Broulis, opposé à l'initiative soumise au vote le 30 novembre, cet exemple "montre la diversité fiscale qui fait la force de la Suisse". La Direction générale de la fiscalité a confirmé l'existence du testament évoqué par M. Broulis.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus