Un "Campus Biotech" pour mettre Genève au niveau de Harvard

L'ancien site de Merck Serono pourrait connaître une mue inespérée. En collaboration étroite avec l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l'Université de Genève (UNIGE), Ernesto Bertarelli Hansjörg Wyss veulent en transformer une partie en centre de recherche en biotechnologie.Le centre sera spécialisé dans la santé, la biotechnologie et les sciences de la vie, ont annoncé mercredi les partenaires de l'opération. "Campus Biotech" a déposé jeudi dernier une offre d'achat des bureaux sur le site de Sécheron que le géant allemand de la chimie-pharmacie a décidé de fermer, entraînant la disparition de 1250 postes de travail. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus