Ultimatum de Sarkozy et Merkel à la Grèce - référendum avancé

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont lancé mercredi soir un ultimatum à la Grèce, menaçant de lui couper les vivres si elle ne met pas en oeuvre le plan européen de sauvetage. Sous pression, George Papandreou a accepté d'avancer son référendum au 4 décembre.Au terme d'un mini-sommet de crise à Cannes, le président français et la chancelière allemande ont averti la Grèce qu'une sixième tranche d'aide européenne qui devait être versée à la mi-décembre ne le serait qu'après qu'Athènes aura adopté l'ensemble du "paquet du 27 octobre" et que toute incertitude sur l'issue du référendum sera levée - autrement dit s'il se traduit par un vote positif. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes