Ueli Maurer critique les médias suisses

Les médias suisses affichent un contenu similaire et se sont par là même éloignés de leur important rôle politique. C'est l'opinion exprimée vendredi soir par le président de la Confédération Ueli Maurer au congrès annuel de Schweizer Medien, l'association des éditeurs alémaniques.

Le conseiller fédéral UDC était l'orateur invité à la nuit des médias suisses à Interlaken (BE). Il n'a pas ménagé ses critiques devant les éditeurs rassemblés. Au lieu d'un libre débat d'idées, c'est un "cartel d'opinion" qui règne dans le paysage médiatique suisse, a affirmé M. Maurer, provoquant des huées dans le public.

Il existe certes encore une diversité des titres, mais la diversité d'opinions fait défaut, selon lui. Les médias propagent des professions de foi et conviennent de zones tabous politiquement correctes qui ne font pas l'objet de recherches: "Les bonnes discussions ne sont pas encouragées mais entravées", a affirmé Ueli Maurer.

Pour le président de la Confédération, les médias suisses ne fournissent plus ce qui serait nécessaire dans un Etat libéral. Une situation qui le "préoccupe vraiment", a-t-il dit.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus