UBS plonge dans les chiffres rouges et licencie

UBS accélère la restructuration de sa banque d'affaires. D'ici à 2015, le numéro un bancaire helvétique va ramener son effectif à 54'000 salariés et par conséquent supprimer pas moins de 10'000 emplois, dont 2500 en Suisse. L'opération se solde par une perte nette de 2,17 milliards de francs au 3e trimestre.L'accélération de la mise en oeuvre de la stratégie vise à l'abandon ou la rationalisation de certaines activités au sein d'Investment Bank, la division banque d'affaires, a précisé aujourd'hui l'établissement. UBS prévoit de focaliser cette unité - source de pertes chroniques depuis la crise financière - sur ses points forts, soit le conseil, l'analyse financière, les changes et les métaux précieux. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes