Trois PME sur cinq subissent des pertes à cause du franc fort

Trois PME sur cinq ont essuyé des pertes au mois d'août, en raison de la cherté du franc. La proportion d'entreprises suisses pénalisées par la force de la devise helvétique a ainsi doublé en l'espace d'un mois, a indiqué mardi le cabinet Ernst & Young.Plus d'un quart des dirigeants interrogés indiquent même avoir subi des pertes supérieures à 5%, selon le dernier baromètre des PME établi par Ernst & Young. Le sondage a été réalisé entre le 18 et le 24 août auprès de 300 petites et moyennes entreprises (PME) helvétiques, période où le franc s'est échangé entre 1,15 et 1,12 franc pour un euro. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus