Toujours plus d'étrangers, surtout européens, en Suisse

La Suisse comptait plus de 1,886 million d'étrangers en résidence permanente à fin novembre. La hausse de 3,4% par rapport à il y a un an est surtout le fait d'Européens. La hausse est plus marquée pour les ressortissants des "nouveaux" membres de l'UE.

Les ressortissants des 15 premiers Etats de l'Union européenne plus Chypre et Malte (UE 17) étaient 1,176 million en résidence permanente (+4,5%), ceux des huit pays ayant adhéré ensuite (UE 8) 52,480 (+11,7%) et les Roumains et les Bulgares (UE 2) 15'128 (+18,5%), Quant aux ressortissants d'Etats tiers, ils étaient 638'854 (+1,1%), selon les chiffres publiés vendredi par l'Office fédéral des migrations.

Le bilan migratoire (différence entre les entrées et les sorties) continuait quant à lui d'être positif. Fin novembre, il était néanmoins inférieur de 26,2% à celui d'il y a un an, à 7'053 personnes.

Variations

L'immigration variant fortement d'un mois à l'autre en fonction du marché du travail, le bilan pour octobre (avec 18'473 entrées) est nettement supérieur: 11'791 personnes, un chiffre en hausse de 27% par rapport au même mois en 2012.

Les ressortissants de l'UE 2 restent soumis à des contingents. Cette pratique a été réintroduite le 1er mai 2012 pour les ressortissants de l'UE 8 et en juin 2013 pour ceux de l'UE 17. Le taux de chômage a augmenté de 3,1 à 3,2% entre novembre 2012 et 2013. Celui frappant les étrangers est passé de 5,9% à 6,2% et celui frappant les Suisses de 2,2% à 2,3%.

/ATS


Actualisé le