Sony: lourde perte au premier semestre à cause des smartphones

Le géant japonais de l'électronique Sony a annoncé jeudi une perte nette de 109 milliards de yens (956 millions de francs) à l'issue du premier semestre 2014-2015, à cause de dépréciations exceptionnelles liées à son activité de smartphones et à une nouvelle chute de sa rentabilité.

Malgré les bonnes performances de sa console de jeu de salon PlayStation 4 (PS4) et d'un mieux du côté des télévisions, Sony finira l'année dans le rouge comme il l'avait indiqué il y a quelques semaines, s'attendant à une perte nette de 230 milliards de yens (2 milliards de francs).

Sur le seul premier semestre, les résultats de la division Sony Mobile Communications se sont encore dégradés, au point que l'objectif annuel de vente de 43 millions de smartphones ne sera pas atteint et que le patron Kunimasa Suzuki va être remplacé par Hiroki Totoki censé redresser la barre.

Tout pourtant n'est pas noir dans le tableau dressé par Sony, fleuron de l'électronique nippone. Ses ventes semestrielles ont progressé de 6,5% à 3711,4 milliards de yens (32,5 milliards de francs), avec il est vrai un coup de pouce bienvenu des monnaies. Si le cours des devises n'avait pas changé, le chiffre d'affaires global n'aurait gagné que 3% sur un an.

Eléments positifs

Les résultats les plus brillants se trouvent du côté de la console de jeux de salon PS4. Mise sur le marché fin 2013, cette nouvelle bête de course s'est écoulée à plus de 10 millions d'exemplaires en moins de 10 mois, dopant le chiffre d'affaires de la filiale dédiée Sony Computer Entertainement.

Le groupe a aussi salué les performances de sa division cinématographique ainsi que l'augmentation des revenus issus de ses téléviseurs, une activité déficitaire pendant dix années d'affilée. Il a en revanche déploré de moindres ventes d'appareils photo.

In fine, Sony a affiché une perte d'exploitation globale de 15,8 milliards de yens, contre un bénéfice de 49 milliards un an plus tôt.

Outre son estimation de perte nette annuelle de 230 milliards à cause de charges exceptionnelles, Sony a maintenu ses autres prévisions pour l'intégralité de l'exercice: il table toujours sur un chiffre d'affaires de 7800 milliards de yens (+0,4% sur un an) et une perte d'exploitation de 40 milliards.

/ATS


Actualisé le