Secret bancaire: Paris exige l'échange automatique d'informations

Tirant les leçons de l'affaire Cahuzac, la France souhaite rendre automatique l'échange d'informations bancaires dans l'Union européenne. Cette demande croissante de transparence est attestée par l'évolution de la position d'un Luxembourg, longtemps réputé opaque.Le ministre français de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici a proposé la mise en place d'"un FATCA européen" (référence à une loi américaine du même nom) qui permettrait "un échange d'informations automatique". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes