Scandale du Libor: l'ex-patron d'UBS se dit "choqué" et "honteux"

L'ancien directeur général d'UBS Marcel Rohner a nié jeudi à Londres être fautif pour n'avoir pas réussi à repérer les manipulations du Libor. Un de ses anciens collègues a cependant admis que la direction avait fait preuve de négligence.Marcel Rohner a déclaré devant des parlementaires britanniques qu'il avait été "choqué" et "honteux" d'apprendre l'implication d'UBS dans le scandale du Libor, tout en ajoutant qu'il était occupé à l'époque à sauver la banque de l'effondrement et n'était pas au courant de ces agissements. /SERVICE


Actualisé le