Richesse globale en hausse: les Suisses restent les plus fortunés

La richesse globale des ménages a augmenté en 2013 de 8,3% sur un an, pour s'établir à 263 billions de dollars. Avec 581'000 dollars (553'000 francs) en moyenne de fortune par adulte, en hausse de 10,5%, les Suisses restent les leaders mondiaux dans le domaine, selon l'étude "Global Wealth" 2014 de Credit Suisse.

Même si l'environnement mondial reste difficile, la richesse totale des ménages a enregistré un nouveau record l'année dernière, souligne mardi la grande banque. La fortune mondiale a représenté en 2013 plus du double du montant recensé en 2000.

Avec une hausse en glissement annuel de 11,4%, la création de richesses a été particulièrement forte en Amérique du Nord, où elle s'élève désormais à 91 billions de dollars (91'000 milliards de dollars), soit 34,7% de la fortune totale. L'Europe arrive en deuxième position avec une hausse de 10,6% à 85,2 billions.

Dans les deux régions, les marchés des capitaux ont contribué à la croissance de la richesse. La capitalisation des marchés des actions a connu une hausse de 22,6% aux Etats-Unis, tandis qu'en France, en Allemagne et au Canada, les gains enregistrés étaient proches de 30%.

Plus d'ultra-riches

Le nombre d'ultra-riches, dont la fortune nette dépasse 50 millions de dollars, a également augmenté. Selon le rapport de Credit Suisse, ils sont désormais 128'200 dans le monde.

Là encore, les Etats-Unis devancent les autres pays, avec 62'900 ultra-riches, soit 49% du total mondial. Ce chiffre représente une augmentation de 9600 personnes par rapport à l'an dernier, soit davantage que le nombre total de personnes très fortunées de Chine, qui arrive en deuxième position avec 7600 individus.

La Suisse se classe en 11e position avec 2434 ultra-riches, soit 1,9% du total mondial. Le nombre de millionnaires et de milliardaires augmente plus rapidement que la richesse moyenne, relève par ailleurs l'étude.

La richesse continuera à croître

Dans les cinq ans à venir, la richesse des ménages devrait encore croître de près de 40% à 369 billions de dollars, relèvent les spécialistes de Credit Suisse. Pour la même période, les pays en voie de développement devraient voir leur part dans la fortune mondiale progresser à 21% du total mondial.

Le nombre de millionnaires dans le monde devrait lui progresser de 53%, pour atteindre 53 millions en 2019. Dans les pays en voie de développement, leur nombre reste encore bien en dessous de l'Europe et de l'Amérique du Nord, mais devrait fortement croître dans les prochaines années.

/ATS


Actualisé le