Regroupement des pilotes chez Swiss: négociations dans l'impasse

La compagnie aérienne Swiss et les représentants des pilotes ont interrompu sans résultat les négociations trilatérales concernant la fusion des deux corps de pilotes existants. Un porte-parole de Swiss a confirmé l'information publiée dans le "Schweiz am Sonntag".

Interrogé par l'ats, le porte-parole du transporteur national n'a pas précisé pourquoi les pourparlers avaient été interrompus la semaine dernière, ni quelles seraient les alternatives. Il a toutefois souligné que Swiss est disposé à poursuivre le dialogue tant avec Aeropers qu'avec IPG.

La séparation des pilotes en deux corps a une explication historique. Les pilotes régionaux, utilisant la flotte des Jumbolinos de l'ancienne Crossair, sont employés par l'entité Swiss European et représentés par l'association IPG. Les pilotes d'Airbus, engagés par Swiss International, sont eux organisés au sein du syndicat Aeropers.

Selon l'hebdomadaire alémanique, les pilotes souhaitent la fusion afin de favoriser leurs plans de carrière. Quant à la direction de Swiss, elle attend de ceux-ci qu'ils acceptent notamment des réductions salariales.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus