Publicitas a définitivement quitté le giron de PubliGroupe

La vente de Publicitas à la société de participation allemande Aurelius est effective. Depuis mardi, la régie vaudoise spécialisée dans la commercialisation publicitaire n'est plus dans le giron de PubliGroupe qui avait annoncé la cession de son activité historique en avril déjà.

Aurelius, société munichoise spécialisée dans le rachat d'entreprises en difficulté, a acquis 100% de Publicitas pour plus de 10 millions de francs. Tous les employés et tous les contrats seront repris, a rappelé mardi PubliGroupe dans un communiqué. Les actionnaires du groupe vaudois ainsi que les autorités de la concurrence ont donné leur feu vert à la transaction.

Publicitas continuera de commercialiser les espaces publicitaires des médias locaux, régionaux, nationaux et internationaux en Suisse et à l'étranger. Avec cette cession, PubliGroupe se sépare de son métier historique pour s'orienter presque exclusivement vers la commercialisation de publicité numérique et les transactions électroniques.

En pleine mutation, PubliGroupe fait actuellement l'objet d'une offre publique d'acquisition de la part de Swisscom. Le feuilleton de la prise de contrôle de la société vaudoise a dans un premier temps été caractérisé par la lutte entre Swisscom et Tamedia.

A fin mai, les deux groupes ont fait part de leur entente pour acquérir la plate-forme local.ch et fusionner local.ch et search.ch dans une filiale commune. Swisscom détiendra 69% de la nouvelle entité et Tamedia 31%.

/ATS


Actualisé le