Pour economiesuisse, la sortie du nucléaire renchérira le transport

Economiesuisse revient à la charge dans la discussion sur le prix de l'essence. La sortie du nucléaire poussera fortement le prix des carburants à la hausse, estime son directeur Pascal Gentinetta, qui demande que les usagers des transports publics passent aussi à la caisse.Economiesuisse soutient le virage énergétique initié par le Conseil fédéral, rappelle M. Gentinetta dans une interview publiée par le "SonntagsBlick". Le directeur de l'association faîtière pense toutefois que le gouvernement masque les coûts qu'entraînera l'abandon de l'atome.La demande de courant électrique ne se stabilisera pas tant que la population et l'économie croîtront. Les mesures à prendre exigeront des taxes accrues, qui pèseront sur le prix des carburants. Selon M. Gentinetta, "une hausse de l'ordre de 3 francs par litre d'essence serait nécessaire".Subventionnement "massif" du railIl y a trois semaines déjà, le président d'economiesuisse Rudolf Wehrli avait fait les grands titres avec des déclarations analogues. Aux yeux de l'association, la mobilité au sens large est trop bon marché, y compris par les transports publics. "Les usagers du train devraient contribuer davantage à la couverture des coûts totaux de ce moyen de transport", estime M. Gentinetta.Actuellement, les automobilistes couvrent la majeure partie des coûts qu'ils engendrent. Les usagers des chemins de fer par contre ne compensent guère que la moitié des leurs, ce qui engendre un subventionnement "massif" du rail.Le directeur d'economiesuisse n'a toutefois pas voulu en déduire que le prix des billets devrait doubler. La politique tarifaire est l'affaire des CFF, estime-t-il.Propres propositionsEconomiesuisse veut présenter au cours des mois à venir ses propres propositions pour la future politique énergétique. Selon M. Gentinetta, la couverture des besoins en électricité sans production nucléaire exigera soit des centrales combinées fonctionnant au gaz, soit un accroissement considérable des importations de courant. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes