Postfinance ne considère pas son adhésion à l'ASB comme prioritaire

Postfinance, bien qu'au bénéfice d'une licence bancaire depuis un peu plus d'un an, ne considère pas son adhésion à l'Association des banquiers suisses (ASB) comme une priorité absolue. Mais des discussions avec l'organisation faîtière sont en cours, selon le patron de Postfinance Hansruedi Köng.

L'entité bancaire de La Poste, qui a acquis sa licence il y a 14 mois, n'a pas encore pris de décision, explique M. Köng dans une interview à la "Schweiz am Sonntag".

Mais le patron de Postfinance ne nie pas que le fait que les banques se soient engagées durant des années contre l'octroi de la licence bancaire à PostFinance entre en ligne de compte dans la réflexion. "C'est sûrement un élément, mais il y en a aussi de nombreux autres", ajoute-t-il.

Quant au portemonnaie numérique pour téléphones portables, Postfinance continue de faire cavalier seul. Bien que des discussions aient eu lieu pour prendre part à l'application "Tapit" de Swisscom, les clients de Postfinance ne pourront pas utiliser ce système de paiement.

La filiale de La Poste n'y participe pas pour l'instant, notamment en raison des coûts actuels. Elle veut en revanche développer sa propre solution de paiement.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus