Plus d'un million de passagers par jour pour les CFF

Pour la première fois de leur histoire, les CFF ont transporté plus d'un million de passagers par jour en 2013. L'ex-régie affiche également un résultat réjouissant pour sa division Cargo, qui a clôturé sur un exercice positif, ce qui n'était plus arrivé depuis plus de 40 ans. Le résultat annuel du groupe recule toutefois de 184,2 millions de francs, à 238,2 millions.

Le nombre de passagers par jour a non seulement augmenté pour s'établir à 1'002'000 l'an dernier mais ceux-ci ont aussi voyagé plus loin puisque le nombre de voyageurs-kilomètres parcourus a progressé de 1,3 % à 17,8 milliards, indiquent les CFF mardi. Cette hausse de la demande concerne essentiellement les heures de pointe.

Cette croissance est liée à l'extension de l'offre qui s'est traduite par une augmentation de 30 % du nombre de places assises et la mise en service de quatorze trains duplex supplémentaires en Suisse romande, ou encore par l'introduction de la cadence semi-horaire sur la ligne Zurich-Schaffhouse.

Fret en hausse

Dans le registre des bonnes nouvelles, CFF Cargo a réussi à améliorer sa prestation de transport de 1,5 % à 12,3 milliards de tonnes-kilomètres nettes, selon la compagnie ferroviaire. En Suisse, cette division a élargi sa clientèle malgré une réduction du nombre de points de dessertes.

Avec 14,7 millions de francs, le résultat a augmenté de 65,9 millions de francs par rapport à 2012. Parallèlement, le produit du trafic marchandises a progressé au total de 4,7 %. La filiale SBB Cargo International a elle consolidé sa position sur le marché sans pour autant franchir encore le seuil de rentabilité.

Au total, sur l'ensemble, les CFF ont clôturé l'exercice sur un résultat en recul de 184,2 millions de francs, à 238,2 millions (422,5 en 2012). Les charges d'exploitation ont crû de 332,1 millions en raison essentiellement de la hausse des coûts liée au relèvement du prix du sillon et de dépenses imputables à l'entretien ferroviaire. L'endettement a augmenté de 665 millions, à 7,5 milliards.

Voyageurs moins satisfaits

La ponctualité des trains de voyageurs, soit la part de voyageurs arrivant à l'heure ou avec moins de trois minutes de retard, est en léger recul, à 87,5 % contre 88 % l'an dernier. Les retards ont surtout concerné l'agglomération zurichoise l'été dernier en raison principalement de plusieurs chantiers simultanés.

En 2013, la satisfaction globale des clients a aussi accusé un léger recul de 0,3 point, à 75,7 points. L'information aux voyageurs en cas de pannes est notamment en cause. La compagnie de chemin de fer a elle d'ores et déjà pris des mesures.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes