Petroplus va arrêter la raffinerie française de Petit-Couronne

En proie à de graves difficultés financières, Petroplus va fermer temporairement à partir de janvier ses raffineries de Cressier (NE), d'Anvers, en Belgique, et de Petit-Couronne, en France. Les sites de Coryton, au Royaume-Uni, et d'Ingolstadt, en Allemagne, restent pour l'heure en activité.La reprise des opérations dépendra des négociations avec les banques et des conditions économiques, a indiqué vendredi Petroplus dans un communiqué. Le groupe zougois va poursuivre les entretiens avec son consortium bancaire, après des discussions "constructives" jeudi à Zurich. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus