Pétition pour une meilleure information sur la viande et le poisson

Le Parti suisse pour les animaux (PSpA) exige une meilleure information des consommateurs sur la viande et le poisson importés, car les animaux sont parfois maltraités. Il a remis vendredi dernier une pétition munie de 11'000 signatures au Conseil fédéral et au Parlement.

Ce texte est soutenu par plusieurs organisations de protection des animaux, a indiqué lundi le PSpA. Il demande l'obligation d'informer, via l'étiquetage, lorsque les conditions de production de la viande et du poisson importés ne correspondent pas aux lois en vigueur en Suisse.

Certaines pratiques acceptées à l'étranger en matière de transport, de chasse ou d'abattage sont considérées selon les normes helvétiques comme de la maltraitance des animaux, écrit le PSpA. Elles sont par conséquent interdites et punies. Les producteurs suisses qui respectent la loi sont donc prétérités par ces produits bon marché en provenance de l'étranger.

Ne pas indiquer ces pratiques sur l'étiquette des produits représente un manque de transparence pour les consommateurs qui veulent faire des achats de manière responsable, relève le PSpA.

Cette revendication est partagée par le conseiller national Pierre Rusconi (UDC/TI), qui déposera une initiative parlementaire en ce sens.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes