Pékin signe un contrat pour un axe ferroviaire en Afrique de l'est

La Chine a signé dimanche à Nairobi, au Kenya, un accord d'un montant de 3,8 milliards de dollars (3,4 milliards de francs) pour la construction d'un axe ferroviaire devant relier le port kényan de Monbasa à Nairobi, puis au reste de l'Afrique de l'est. L'ancien axe datait de la période coloniale anglaise.

Aux termes de l'accord, la Exim Bank de Chine va prendre en charge à hauteur de 90% le coût des travaux destinés à remplacer cet axe d'une distance d'environ 610 kilomètres, et le Kenya prendra en charge les 10 % restants.

La construction doit commencer en octobre et devrait durer trois ans et demi avant d'être achevée, avec la compagnie China Communications Construction Co. comme principal contractant.

Ensuite, des travaux de construction vont démarrer pour relier la plus grande ville économique de l'Afrique de l'est avec Kampala, Kigali, Bujumbura et Juba.

L'accord a été signé à Nairobi en présence des présidents kényan, rwandais, tanzanien, ougandais et du président du Soudan du Sud.

Les dirigeants d'Afrique de l'est recherchent l'aide de la Chine pour construire un réseau de chemins de fer moderne à même de relier la capitale du Burundi, Bujumbura, en passant par l'Ouganda et le Rwanda, avec une ligne qui mènerait au Soudan du Sud.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes