Pays-Bas: quatre hackers soupçonnés d'avoir pillé des comptes

Quatre pirates informatiques suspectés d'avoir volé environ un million d'euros en manipulant des transactions bancaires effectuées via internet ont été interpellés, a annoncé jeudi le parquet néerlandais. Ils sont soupçonnés d'"implication dans une fraude informatique à grande échelle" et de blanchiment d'argent.

"Les hackers sont soupçonnés d'avoir pillé des comptes en banque et d'avoir réalisé des centaines de transactions frauduleuses en installant des logiciels malveillants sur les ordinateurs de détenteurs néerlandais de comptes en banque", a indiqué le parquet dans un communiqué.

Les quatre hommes, interpellés lundi, ont comparu jeudi devant un juge, qui a prolongé de deux semaines leur détention préventive, a précisé la même source.

Sociétés créées

Les pirates informatiques accédaient aux ordinateurs grâce à l'envoi de courriels qui activaient le logiciel malveillant "TorRAT". Ce dernier permettait de manipuler ou de créer des transactions bancaires sans que le détenteur du compte en banque ne s'en rende compte.

Les courriels étaient envoyés via le service gratuit TorMail, qui permet d'envoyer et de recevoir des courriels de manière anonyme, selon le parquet. "Pour transférer l'argent volé, des sociétés ont été créées et des comptes en banque ouverts aux Pays-Bas et à l'étranger", a assuré la même source.

L'enquête policière se concentre sur la période allant de début 2012 à nos jours et concerne plus de 150 transactions frauduleuses. Plusieurs banques et sociétés avaient porté plainte.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus