Parc du Schwyberg (FR): les ONG recourent au Tribunal fédéral

Les associations de protection de la nature vont faire recours au Tribunal fédéral contre le projet de parc éolien du Schwyberg (FR). Elles estiment que le Tribunal cantonal n'a pas pris toute la mesure de la valeur naturelle et paysagère du site.

Il existe un important potentiel à exploiter dans les zones moins problématiques avant de ruiner les zones les plus sensibles, ont souligné lundi ASPO/BirdLife Suisse, la Fondation pour la Protection et l'aménagement du paysage FP, Mountain Wilderness et Pro Natura.

Elles précisent qu'elles n'utilisent la voie juridique que dans les cas qui portent lourdement atteinte aux intérêts de la nature. "Cela ne représente qu'une infime minorité des projets éoliens déposés."

Longue procédure

Ce projet avait reçu à l'été 2012 le feu vert du canton de Fribourg après trois ans de procédure. L'Etat avait rejeté plusieurs recours, tout en exigeant de Schwyberg Energie des mesures compensatoires pour la protection des oiseaux touchés par la construction des éoliennes.

En septembre 2012, les organisations de protection de la nature avaient porté le dossier au Tribunal cantonal. Mais celui-ci a rejeté leur recours le mois dernier.

Le projet prévoit la construction de neuf éoliennes sur les crêtes du Schwyberg, dans le district de la Singine, au-dessus du Lac Noir. Les machines, d'une hauteur de 140 mètres, produiraient 35 gigawattheures par an, équivalant à la consommation annuelle de 9000 ménages.

/ATS


Actualisé le