Obama choisit une femme, Janet Yellen, pour présider la Fed

Le président des Etats-Unis Barack Obama a nommé mercredi Janet Yellen à la tête de la Banque centrale américaine (Fed). Elle sera la première femme à occuper ce poste.

Janet Yellen succédera à Ben Bernanke, dont le deuxième mandat de quatre ans s'achèvera le 31 janvier. Âgée de 67 ans et vice-présidente à la Fed depuis 2010, elle était la favorite de la course après l'abandon de Larry Summers, actuel numéro deux de la Banque centrale et ancien principal conseiller économique de Barack Obama.

Sous la vigueur des critiques et de l'opposition d'élus démocrates, Larry Summers avait jeté l'éponge le 15 septembre, estimant que le processus de confirmation serait trop "acrimonieux".

Janet Yellen est plutôt vue comme une "colombe" au sein de la Fed, davantage préoccupée par la question du chômage que par l'inflation. Elle a toujours soutenu la trajectoire monétaire ultra-accommodante de Ben Bernanke et représente la continuité de cette politique.

Economie sous perfusion

Cinq ans après la crise de 2008 provoquée par l'explosion de la bulle immobilière et les prêts à risques (subprime), l'économie américaine est encore sous perfusion de la Fed, qui veut commencer à alléger son soutien exceptionnel à l'économie.

C'est donc à Mme Yellen que devrait revenir la tâche de réduire les injections de liquidités de la banque centrale, notamment le rachat pour 85 milliards de dollars par mois de bons du Trésor et de titres hypothécaires.

Sa nomination devra être confirmée par le Sénat, à un moment de fortes tensions sur le budget américain entre républicains et démocrates au Congrès qui ont conduit à une paralysie des administrations centrales et à une impasse sur le relèvement du plafond de la dette du pays, menacé d'un défaut de paiement.

/SERVICE


Actualisé le