Nestlé réduit les capacités de sa fabrique Nescafé à Orbe (VD)

La fabrique Nescafé d'Orbe (VD) va adapter ses capacités de production à une demande en baisse. Cet ajustement se traduira par la mise à la retraite anticipée de 24 de ses 263 collaborateurs, dès janvier 2015. Il n'y aura pas de licenciements.

La fabrique d'Orbe ne renouvellera pas une ligne de production inaugurée dans les années 60 et qui arrive en fin de vie, a expliqué mercredi à l'ats Philippe Oertlé, porte-parole de Nestlé. Elle concentrera ses capacités sur sa ligne principale de production, une unité "moderne" inaugurée en 2004.

La fabrique urbigène fournit en Nescafé le marché suisse et surtout européen. Tournée à plus de 90% vers l'exportation, elle subit les effets de la vigueur de la monnaie helvétique. "Le franc fort rend la compétitivité plus difficile", explique le porte-parole.

Depuis 1938

Avec ce redimensionnement, Nestlé entend assurer à long terme la production dans le Nord vaudois, qui résulte d'une longue histoire. Le site d'Orbe produit du Nescafé depuis 1938. La fabrique avait été créée en 1901 par Daniel Peter pour y produire du chocolat.

Globalement, le site dévolu à Nestlé emploie près de 1500 personnes. En plus de la fabrique Nescafé, il accueille notamment un centre d'excellence pour le café, les boissons en poudre et les céréales.

Retraites anticipées

Les mises à la retraite anticipée s'effectueront "à des conditions très favorables", assure la multinationale basée à Vevey (VD). Le pont AVS sera pris en charge et des indemnités seront versées en fonction de l'ancienneté et de l'âge des employés.

Les collaborateurs concernés ont été informés mardi. "Globalement, cela s'est bien passé. Des entretiens personnalisés seront menés avec chacun dès aujourd'hui", ajoute M. Oertlé.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes