McDonald's ferme brusquement ses trois fast-food en Crimée

Une petite fille blonde tire désespérément la porte, pendant que sa mère lit un écriteau à haute voix: "Pour des raisons de fabrication, le restaurant est fermé". La population de Simféropol, en Crimée, a découvert vendredi avec stupéfaction la brusque fermeture de son McDonald's.

L'établissement de la capitale de la Crimée est l'un des trois de la péninsule, avec ceux de Sébastopol et Yalta. Tous sont désormais fermés. Le géant américain du fast-food n'a pas donné d'explication à ces fermetures "temporaires", évoquant "des raisons opérationnelles hors de (son) contrôle".

Le "McDo" de Simféropol, un bâtiment cubique en faux bois et fausse pierre, est l'un des points de ralliement de la jeunesse locale et surtout des voyageurs. Il est situé entre la gare ferroviaire et la gare routière.

"Vous savez ce qui se passe?", demande Mavele, une femme incrédule. Elle retient ses cheveux pour regarder à travers la baie vitrée: les tables extérieures y ont été entassées et quelques employés sont occupés à nettoyer la cuisine.

Manque d'ingrédients

Selon Lilia, une employée qui y travaillait depuis un an, ils n'ont appris la nouvelle que jeudi. "On était très surpris", confie-t-elle. "Ils nous ont expliqué qu'ils fermaient parce que (la direction de) Kiev ne voulait pas envoyer des ingrédients en Crimée".

Puis elle confesse que l'indemnité de départ lui a redonné le sourire: "C'est assez pour tenir trois mois, jusqu'au prochain job..."

Selon son communiqué, McDonald's espère rouvrir ses restaurants "aussi vite que possible".

/ATS


Actualisé le