Les sociétés horlogères Hublot et Zenith en pleine expansion

La société horlogère vaudoise Hublot maintient le cap de la croissance et veut doubler la surface de son site de production de Nyon. Quant à la Locloise Zenith qui fête en 2013 sa 90e participation à Baselworld, elle n'observe pour l'heure aucun ralentissement de son activité.Jusqu'ici Hublot a toujours fait mieux que l'industrie dans son ensemble, a souligné son président emblématique Jean-Claude Biver dans un entretien accordé à l'ATS dans le cadre du Salon mondial de l'horlogerie et de la joaillerie Baselworld.L'année 2012 a été un exercice record pour Hublot, et la croissance s'est poursuivie au 1er trimestre. La société, détenue par le géant français du luxe LVMH, n'entend pas pour autant se reposer sur ses lauriers.Hublot a l'ambition de doubler en surface son site de Nyon, qui s'approche des 400 employés. Le groupe est parvenu à un accord avec la commune pour un droit de superficie de 50 ans sur un terrain. Le projet consiste à construire un nouveau bâtiment d'ici à 2015, édifice qui sera relié par une passerelle au premier bâtiment, érigé en 2007.La manufacture nyonnaise produit pour l'heure 30'000 pièces et vise à long terme la barre des 50'000. En terme de chiffre d'affaires, Hublot a comme objectif d'atteindre le cap des 500 millions de francs.Retard en ChineLa société vaudoise ne souffre actuellement pas des fluctuations du marché chinois. Hublot consent d'énormes efforts pour rattraper son retard dans l'empire du Milieu. Pour l'heure, la firme ne réalise que 5,6% de son chiffre d'affaires en Chine et à Hong Kong.D'ici à 2018, l'objectif est de se hisser au niveau de l'horlogerie helvétique et d'y réaliser autour de 30% des ventes, indique Jean-Claude Biver.Pour accroître son audience, Hublot fonde de grands espoirs dans son partenariat avec la marque automobile italienne Ferrari, après les succès rencontrés dans le sponsoring sportif. Année "fantastique"Quant à la marque Zenith, son directeur général Jean-Frédéric Dufour, à la tête de l'entreprise depuis quatre ans, a déclaré dans un entretien à l'ats que "2012 a été une année fantastique". L'exercice 2013 a bien démarré, avec une croissance à deux chiffres au 1er trimestre, précise-t-il.Zenith emploie actuellement 380 personnes au Locle (NE) et devrait franchir la barre des 400. La société produit également pour TAG Heuer, Hublot et Bulgari. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus