Les prix à la consommation en Suisse sont restés stables en avril

Les prix à la consommation en Suisse sont restés stables en avril, l'indice se maintenant à 99,1 points (décembre 2010=100). Le renchérissement atteint -0,6% par rapport au même mois de l'année précédente, contre également -0,6% en mars.La stabilité de l'indice en avril résulte de tendances opposées qui se sont compensées dans l'ensemble, relève l'Office fédéral de la statistique (OFS) mercredi dans son relevé mensuel. Les prix des produits pétroliers et des nuitées hôtelières, en particulier, ont reculé, alors que ceux des voyages à forfait, des transports aériens et des vêtements d'été ont augmenté, note l'OFS.Aussi bien les prix des produits indigènes que ceux des produits importés n'ont pas bougé par rapport au mois précédent. En glissement annuel, les prix des produits indigènes ont progressé de 0,1%, alors que ceux des produits importés reculaient de 2,8%.Alcool plus cherDans le détail, l'indice du groupe habillement et chaussures a augmenté de 1,8% par rapport à mars. De nombreux articles de la collection d'été ont à nouveau été proposés pour la première fois aux prix normaux, après les soldes de l'an passé, explique l'OFS.Le groupe équipement ménager et entretien courant a augmenté de 0,5%, également en raison de la fin de ventes promotionnelles. Le secteur boissons alcoolisés et tabacs a pour sa part progressé de 0,2%.Prix de l'essence en baisseLe renchérissement des voyages à forfait a entraîné la hausse de l'indice du groupe loisirs et culture (+0,2%), malgré la baisse des prix des téléviseurs. Les secteurs autres biens et services et santé ont progressé chacun de 0,1%.Les prix ont en revanche diminué pour les transports (-0,3%) en raison des baisses de prix de l'essence, du diesel et des voitures d'occasion. Les transports aériens ont toutefois renchéri.L'indice du groupe logement et énergie a également légèrement fléchi (-0,1%) grâce à la baisse des prix du mazout. Le recul des prix des nuitées hôtelières a conduit au recul de l'indice restaurants et hôtels (-0,1%). Les indices communications ainsi que aliments et boissons non alcoolisés ont également diminué de 0,1%. /SERVICE


Actualisé le