Les nouveaux gratte-ciel annoncent des crises, attention à la Chine

La construction de gratte-ciel a souvent précédé des crises financières. Les investisseurs devraient en conséquence se méfier de la Chine et de l'Inde où les chantiers se multiplient, conclut une étude publiée par la banque britannique Barclays.Barclays Capital estime qu'il existe "une corrélation dangereuse entre la construction des plus grands immeubles du monde et une crise financière imminente: New York 1930, Chicago 1974, Kuala Lumpur 1997 et Dubaï 2010". /SERVICE


Actualisé le