Les milieux économiques rejettent un alourdissement de la fiscalité

Augmenter les taxes sur l'électricité ou en introduire de nouvelles nuirait à la compétitivité de la Suisse, estiment des organisations économiques sur la base d'une étude. Sans compter qu'une telle perspective n'apporterait "pas de progrès majeur" au niveau écologique.Les taxes représentent actuellement 28% du prix de l'électricité, ont rappelé vendredi economiesuisse, l'Association des entreprises électriques suisses (AES) et le Groupement d'intérêt des industries à consommation intensive d'énergie (IGEB). Ces trois acteurs s'engagent dans le but de réduire au mieux les coûts de production. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus