Les lapins en chocolat équitables restent en retrait

Si une banane sur deux vendue chez les distributeurs suisses est issue du commerce équitable, nettement moins de lapins de Pâques se révèlent équitables. La raison: le chocolat contient différentes matières premières, ce qui complique une certification Fairtrade."Un produit transformé comme le chocolat est généralement plus complexe par rapport à un article unique tel que la banane", indique Katrin Dorfschmied, porte-parole de la fondation Max Havelaar qui attribue le label de qualité le plus connu de Suisse. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus