Les importations de whisky ont plus que triplé entre 1992 et 2012

La Suisse regorge d'amateurs de whisky. Selon l'Administration fédérale des douanes (AFD) les importations du spiritueux aussi appelé "eau de feu" ont plus que triplé en vingt ans. L'an passé, elles ont dépassé le volume record des 4 millions de litres.

La croissance annuelle moyenne de cette boisson à base de céréales maltées a atteint 5,8% entre 1992 et 2012, indique jeudi l'AFD. Le nom de whisky provient du gaélique écossais "uisge beatha" ou du gaélique irlandais "uisce beatha", soit littéralement eau de feu ou eau de vie.

L'AFD note que les importations de whisky se sont envolées entre 1998 et 1999, après l'introduction du taux unique de l'impôt sur les spiritueux lequel est venu fortement alléger leur imposition à l'entrée du pays.

Fort du savoir séculaire des nombreux producteurs écossais de single malt, le Royaume-Uni représente le premier fournisseur de whisky en Suisse, avec une part au total de 66,9% en 2012, soit près de 2,69 millions de litres. Les Etats-Unis occupent la deuxième marche du podium avec une part de marché de 14,7%, soit 591'000 litres, devant la France (7,1%) et l'Allemagne (3,2%).

Royaume-Uni premier fournisseur

Si le Royaume-Uni n'a jamais perdu son trône de premier importateur de whisky en Suisse, sa domination sans partage s'est fortement réduite en deux décennies, au profit notamment des Etats-Unis. En 1992, leur part de marché respective se chiffrait à 87,2 et 8,9%.

L'AFD précise que sa statistique reprend depuis 2012 le pays d'origine en lieu et place du pays de production. Elle note également que ses chiffres diffèrent de ceux de la Régie fédérale des alcools lesquels reposent sur les quantités d'alcool pur exprimées en litres.

Côté prix, l'AFD évoque une montée en flèche du fait de la rareté, des méthodes de fabrication ainsi que du temps consacré au vieillissement de certains whiskies. En vingt ans, les prix moyens par litre ont varié entre 9,5 francs en 1993 et 14,10 francs en 2007.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes