Les gares suisses craquent sous toutes leurs coutures

En matière d'infrastructures ferroviaires, le besoin de rattrapage est pratiquement inchangé: les CFF le chiffrent comme l'an dernier à 1,7 milliard de francs. Les gares en particulier seront les principaux chantiers de ces prochaines années.Celles-ci craquent en effet de toutes leurs coutures en raison de la hausse du nombre de passagers. A moyen terme, il faudra étendre les installations publiques, quais et accès de douze gares suisses, dont Morges et Rolle (VD), écrivent les CFF dans leur rapport sur l'état du réseau 2011. /SERVICE


Actualisé le