Les exportations suisses en hausse sur neuf mois

Les exportations suisses sont en croissance depuis le début de l'année. Sur neuf mois, les livraisons à l'étranger ont grimpé de 2,9% en rythme annuel, à 154,5 milliards de francs. Les importations ont aussi progressé, mais de manière légèrement moins dynamique.

Les marchandises à destination de la Suisse ont augmenté de 1,2% sur un an, affichant un volume total de 133 milliards de francs, a indiqué mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD). La balance commerciale de janvier à septembre boucle ainsi sur un solde positif de 21,5 milliards de francs.

Sur douze groupes de marchandises, neuf ont enregistré une hausse de leurs exportations de janvier à septembre. La bijouterie et joaillerie présente l'évolution la plus marquée avec une croissance de 13,7% sur neuf mois. L'industrie chimique et pharmaceutique, première branche exportatrice, a gagné 4,8%.

L'industrie métallurgique et l'industrie des matières plastiques (+2,9%), l'industrie horlogère (+2,7%) et les denrées alimentaires, boissons et tabacs (+1,6%) sont également en hausse. A l'inverse, les instruments de précision (-0,8%), le courant électrique (-6,1%) et l'industrie du papier et des arts graphiques (-5,9%) ont accusé un recul.

Bond vers l'Irlande

Au niveau géographique, les exportations suisses gagnent du terrain vers toutes les destinations, à l'exception de l'Amérique latine (-1,7%) et l'Océanie (-4,2%). Elles ont gagné 2,6% vers l'Europe, 3% vers l'Asie et 5,8% vers l'Amérique du Nord.

Les envois vers l'Allemagne, premier partenaire économique, ont pris 2,1%, alors que ceux vers l'Italie ont perdu 6%. Les livraisons vers l'Irlande ont bondi de 48% et hors zone euro, le Royaume-Uni progresse de 15,6%.

Du côté des importations, seuls les achats de produits énergétiques sont dans le rouge, en raison notamment de la baisse du prix des combustibles.

Record au 3e trimestre

L'évolution constatée entre janvier et septembre se retrouve aussi sur trois mois. De juillet à septembre, les exportations ont gagné 3,6% à 51,7 milliards de francs, alors que les importations ont augmenté de 1,9%, à 44 milliards. Le solde sur le troisième trimestre est de 7,7 milliards de francs, un record, selon l'AFD.

/ATS


Actualisé le