Les cantons romands durement touchés par la décision de la BNS

La décision de la Banque nationale suisse (BNS) de ne pas verser de dividendes au titre de l'exercice 2013 est une mauvaise surprise pour les cantons romands. Le manque à gagner se monte à plus de 150 millions de francs pour ceux-ci.

Pour le canton de Vaud, la perte représente quelque 60 millions de francs, a expliqué à l'ats le grand argentier vaudois Pascal Broulis. Cette décision n'entraînera pas de mesures d'économies particulières, le budget 2014 étant bénéficiaire de 24 millions de francs. "J'avais toujours mis ce dossier dans les risques", a ajouté M. Broulis.

A Genève, l'impact négatif se ressentira déjà sur les comptes 2013, dont le résultat se détériore de 39 millions de francs, selon le département genevois des finances. Il n'est cependant pas possible à ce stade de dire si les comptes 2013 du canton de Genève seront dans le rouge.

Très mauvaise nouvelle

Le Valais perd 26 millions de francs. Ce montant avait été inscrit dans le budget, a déclaré le chef du Département des finances Maurice Tornay. Les comptes 2013 de l'Etat du Valais devraient boucler dans le noir, mais difficilement.

Du côté de Fribourg, le canton subira cette année un manque à gagner de 23,725 millions de francs. C'est une "très mauvaise nouvelle, alors qu'on vient de finir notre plan d'économies", a dit à l'ats le chef des Finances Georges Godel. Pour mémoire, le bénéfice de 0,5 million de francs inscrit au budget 2014 dépendait déjà d'une vaste palette de mesures d'austérité .

Berne dans le rouge

Neuchâtel subit pour sa part un manque à gagner de 14,6 millions de francs pour l'exercice 2013. Le déficit annuel du canton, estimé à 10-15 millions il y a encore quelques mois, pourrait finalement atteindre quelques dizaines de millions - d'autres mauvaises surprises étant apparues au bouclement des comptes - et ainsi sortir des limites du frein à l'endettement.

Le canton du Jura devra se passer de 5,9 millions de francs. Le déficit au budget 2014 va ainsi doubler pour s'élever à plus de 10 millions de francs, a expliqué le ministre jurassien des finances Charles Juillard.

Berne tablait sur une manne fédérale de 82 millions de francs. Son budget devrait s'inscrire dans les chiffres rouges malgré le programme d'austérité adopté en novembre. Il présentait un excédent de revenus de 600'000 francs.

/ATS


Actualisé le