Les camions ne pourront plus dépasser quand ils le veulent

Les poids lourds ne pourront plus dépasser aux heures de pointe dans les tunnels et les montées. C'est trop dangereux et cela perturbe gravement le trafic, remarque l'Office fédéral des routes (OFROU), qui entend réagir en leur fixant localement des interdictions.

Ces mesures ont pour but d'améliorer la fluidité du trafic et de renforcer la sécurité routière, écrit mardi l'OFROU. Les interdictions sont décidées en fonction de trois critères: la densité du trafic, la charge de trafic lourd et les déclivités.

Les camions ne pourront plus dépasser dans les tunnels à deux voies longs de plus de 300 mètres, précise l'office. Par ailleurs, les interdictions pourront être permanentes ou temporaires, en fonction de l'heure ou du volume de trafic.

Les interdictions permettront de soulager les automobilistes pendant les heures de pointe, mais il ne s'agit que d'une mesure parmi d'autres, explique Thomas Rohrbach, porte-parole de l'OFROU. L'interdiction de dépassement pour les camions installé depuis longtemps à Rothrist (AG) le prouve.

Déjà en vigueur à Berne et en Valais

Jusqu'à présent, quelque 530 km du réseau de routes national ont été évalués. Des interdictions de dépassement ont ensuite été décidées sur certains tronçons, représentant au total 290 km. Dans la région de Berne et en Valais, elles sont déjà en oeuvre depuis le 30 octobre.

D'ici la fin de l'année, ces mesures seront activées dans les régions de Zurich et Winterthour. Les autres régions alémaniques et le Tessin suivront au début de l'année prochaine. La Suisse romande ne verra fleurir ces interdictions sur ses autoroutes à la fin 2014. L'association suisse des transporteurs routiers (ASTAG) soutient ces mesures jusqu'à un certain point, a-t-elle indiqué.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes