Les avocats de Raoul Weil évoquent des lacunes

Jeudi, au troisième jour du procès en Floride de l'ancien numéro trois d'UBS Raoul Weil, les avocats de ce dernier ont mis le doigt sur les lacunes constatées dans les dires d'un témoin central de l'accusation.

Les avocats de Raoul Weil ont remis en question la crédibilité des propos tenus la veille par Hansruedi Schumacher, ancien directeur des opérations transfrontalières chez UBS en Amérique du Nord. Ils ont voulu démontrer l'"absurdité" de son témoignage.

Ainsi, l'avocat Matthew Menchel a dévoilé des documents montrant qu'aussi bien de hauts représentants d'UBS qu'un cabinet d'avocats de premier rang avaient fait comprendre aux conseillers à la clientèle du numéro bancaire suisse de suivre dans leurs relations avec des clients américains les règles des autorités fiscales en vigueur.

La veille, Hansruedi Schumacher avait affirmé qu'UBS savait que la majorité de ses 20'000 clients américains fortunés fraudaient le fisc de leur pays.

/ATS


Actualisé le