Les Suisses consacrent beaucoup de temps et d'argent à leur santé

Sport, alimentation équilibrée et autres thérapies: la moitié des Suisses consacrent 14 heures par mois à ces activités pour améliorer leur santé, selon une étude publiée mardi par le comparateur en ligne comparis.ch. Et un peu moins des deux tiers des sondés réservent 160 francs par mois à ces dépenses.

"Les Suisses ont leur santé à coeur", a déclaré Felix Schneuwly, expert en assurance maladie chez comparis.ch, au moment de commenter ces résultats dans un communiqué. Quatre personnes sur cinq interrogées indiquent être soucieuses, voire très soucieuses de leur santé.

Satisfaits de leur santé

Ce constat rejoint la récente enquête sur la santé réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS), de laquelle il ressort que 83% de la population estime être globalement en bonne, voire en très bonne santé. Pour ce nouveau sondage représentatif réalisé à la demande de comparis.ch, l'institut Link a interrogé 1361 participants de toute la Suisse âgés entre 15 et 74 ans.

"Le fait que les Suisses consacrent autant de temps à leur santé après le travail est vraiment réjouissant", s'est félicité Felix Schneuwly. Pour la quasi totalité des sondés, les facteurs les plus importants pour rester en bonne santé sont un sommeil suffisant et régulier, une alimentation saine, mais aussi un bon équilibre entre travail et loisirs, ainsi que l'activité physique.

Près de 7 milliards par an

Or mener une vie saine a un prix. L'étude du comparateur en ligne montre que 60% des personnes interrogées réservent 160 francs de leur budget mensuel à des dépenses destinées à améliorer leur santé, hors primes maladies. A titre de comparaison, cette somme représente justement la moitié de la prime que les adultes et jeunes adultes vont devoir payer l'an prochain, souligne le communiqué.

Projetées à l'ensemble de la population, les dépenses consacrées à des activités promouvant la santé atteignent 6,8 milliards de francs par an.

/SERVICE


Actualisé le