Le taux de chômage recule dans la quasi-totalité des cantons

Le taux de chômage en Suisse a légèrement diminué en avril et ce pour le troisième mois consécutif. Il s'est établi à 3,2%, contre 3,3% en mars. A l'exception des Grisons (+0,5%) et de Bâle-Campagne (stable), tous les cantons suisses ont observé une baisse de leur taux de chômage.

En Suisse romande, c'est le Jura qui affiche la plus forte baisse avec un repli de 0,4 point au regard du mois de mars à 3,6%. Fribourg, Valais, Vaud, présentent, pour leur part, un recul de 0,2 point à respectivement 2,8%, 4,2% et 4,9%.

Neuchâtel, Genève et Berne ont, eux, vu leur taux diminuer de 0,1 point pour s'établir à 5,3%, 5,5% et 2,4%, précise le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Outre-Sarine, Zurich a connu également une contraction de 0,1 point à 3,3%, Bâle-Ville de 0,2 point à 3,6%.

Légère hausse en rythme annuel

Au total, le nombre de chômeurs inscrits auprès des Offices régionaux de placement (ORP) a reculé de 5759 pour atteindre 137'087. En comparaison annuelle, le nombre de chômeurs affiche néanmoins une hausse de 1236 personnes (+0,9%), note le SECO.

En avril toujours, l'effectif des demandeurs d'emploi, qui inclut, outre les chômeurs, les personnes en formation ou se trouvant en situation de gain intermédiaire, a baissé de 7082 sur un an pour s'inscrire à 192'829. Sur un an, il ressort, en revanche, en hausse de 2462 (+1,3%).

Bonne nouvelle pour les jeunes

Bonne nouvelle du côté des jeunes (15 à 24 ans) aussi. Au total, 16'722 jeunes se trouvaient au chômage, soit 1132 personnes (-6,3%) de moins au regard de mars et 1090 de moins également par rapport à avril 2013.

Un bémol: le nombre de places vacantes annoncées aux Offices régionaux de placement s'est replié de 653 pour atteindre 14'088.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus