Le soleil fait le bonheur des stations de ski

Les stations de montagne ont le sourire. Avec cette douceur printanière, les skieurs et randonneurs étaient au rendez-vous. La suite de la saison se présente sous les meilleurs auspices.

Quelque 15'000 personnes ont profité des pistes ce week-end à Verbier (VS), ce n'est pas un record, mais "c'est un gros week-end d'affluence", a indiqué à l'ats Téléverbier.

Selon l'exploitant des remontées mécaniques, la fin de la saison - qui dure jusqu'à début mai - pourrait s'annoncer radieuse. Avec des pistes à plus de 1500 mètres d'altitude, les conditions sont excellentes, malgré des températures douces.

D'après Téléverbier, "c'est aussi une des premières fois qu'il fait beau samedi et dimanche", ce qui a encouragé les amateurs de sport de glisse à passer leur week-end en station.

Le soleil et le carnaval ont attiré beaucoup de monde, constate de son côté l'office de tourisme de Nendaz (VS).

Record en Suisse alémanique

Un constat largement partagé outre-Sarine. Le domaine skiable de Hoch-Ybrig (SZ) a ainsi enregistré vendredi, samedi et dimanche 6000 visiteurs en moyenne. En temps normal, un week-end de mars attire plutôt entre 4500 et 5000 férus de ski. Ce sont des chiffres records, d'après Wendelin Keller, directeur des installations.

"C'est le meilleur week-end de l'hiver", renchérit Heidi Schürmann de la société de télécabines Grindelwald-Männlichen (BE). Selon les skieurs, la neige était bonne, même si le mercure était élevé pour la saison.

Près de 18 degrés en Valais

Que ce soit en montagne ou en plaine le soleil a en effet brillé dans toute la Suisse. Les températures ont oscillé entre 14 et 15 degrés samedi, grimpant jusqu'à 17,5 degrés à Sion, a précisé Felix Blumer, météorologue chez SRF Meteo. Il a même fait encore plus chaud dimanche.

Hormis une bise un peu plus forte mardi et mercredi dans certaines régions, le temps devrait rester agréable jusqu'à vendredi, avance Felix Blumer.

De bon augure pour les stations."Si les températures restent aussi clémentes pendant deux mois, les pistes seront peut-être moins bonnes dans le bas du domaine, mais à plus de 3000 mètres d'altitude, elles vont rester excellentes", se réjouit déjà Bernhard Tschannen.

/ATS


Actualisé le