Le salon de la Haute Horlogerie a ouvert ses portes à Genève

Le salon international de la Haute Horlogerie (SIHH) a ouvert ses portes à Genève. Il attend d'ici vendredi 13'000 invités, dont près de 1200 journalistes, avides de connaître les nouvelles collections et les dernières innovations.

La formule permet à 16 marques prestigieuses, dont 12 liées au groupe de luxe Richemont, de rencontrer les professionnels du monde entier. Sur 30'000 mètres carrés à Palexpo, le salon constitue une vitrine exceptionnelle de la branche et une occasion unique de contact entre les fabricants, les détaillants et les médias.

Selon l'édition 2014 du WorldWatchReport consacrée à la haute horlogerie, publiée lundi, la catégorie des montres de luxe continue de surfer sur la vague, avec une croissance moyenne de 12% sur un an. Après trois années record, le marché est toutefois entré dans une phase de consolidation, marquée par un ralentissement des achats en Chine.

Les marques font assaut d'innovation et de prouesses techniques pour renouveler l'intérêt du client. "Le jour où l'on n'innove plus, l'on est mort", explique un horloger Alain Lambercy, sur le stand de Vacheron Constantin.

La plus mince et la plus légère

Selon lui, la montre ultra-plate est en vogue et la marque sort une répétition minute ultra-plate rivalisant avec Piaget pour battre le record de minceur. "Avant, le client aimait l'ostentatoire, aujourd'hui il veut quelque chose de plus discret, de plus fin", affirme l'horloger. Un changement qui répond peut-être aux contraintes de la lutte anti-corruption en Chine.

L'innovation porte aussi sur les matériaux, indique un horloger d'Audemars Piguet. La marque sort une Royal Oak en céramique blanche neuf fois plus résistante que l'acier.

"On arrive chaque année à innover", assure chez Jaeger-LeCoultre le responsable atelier spécialités horlogères Christian Laurent. La marque du Sentier (VD) vient de déposer huit nouveaux brevets pour une répétition minutes ultra-plate associée à un tourbillon et un balancier volants.

Maître incontesté

Avec la plus grande surface de stand, et le plus gros chiffre d'affaires du groupe Richemont, Cartier est avec Van Cleef & Arpels le maître incontesté de la joaillerie.

L'espace consacré à une exposition rappelle que "l'horlogerie est fille de l'astronomie". On peut y admirer notamment le disque de Nebra, datant de 1600 avant JC, la plus ancienne représentation de la voûte céleste retrouvée à ce jour.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes