Le revenu net des paysans augmente pour la 2e année consécutive

Le revenu net des entreprises agricoles a progressé de 12% en 2014, selon des estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiées lundi. C'est la deuxième année consécutive qu'il suit une pente ascendante, après la hausse de 8% en 2013. Les excellentes récoltes de fruits et l'augmentation de vente de lait sont notamment à l'origine de cette évolution.

La valeur de la production totale est estimée à 10,6 milliards de francs, en hausse de près de 4% par rapport à 2013, indique l'OFS dans un communiqué. Les coûts de production sont restés stables à 10,2 milliards. Le solde, additionné aux paiements directs (2,9 milliards), donne le salaire des familles paysannes, à 3,3 milliards de francs, soit une hausse de 12,2%.

Une évolution toutefois pondérée par la quantité de travail fournie par les paysans. La mécanisation et l'automatisation de l'agriculture n'ont pas permis de la réduire, à cause des importantes récoltes. Les paysans ont travaillé plus afin de produire plus. "Par conséquent, le revenu par unité de travail annuel progresse de 10%", constate l'OFS.

+6,4% pour le lait

A l'origine de cette croissance, l'augmentation tant de la production végétale qu'animale. Elles ont crû de respectivement 5,3% et 3% par rapport à 2013.

L'été frais et pluvieux a certes péjoré la qualité de certaines cultures, notamment le blé ou les betteraves sucrières. Des champs cultivés de manière plus intensive et des récoltes de fruits exceptionnellement importantes ont cependant permis de contrebalancer ces pertes, remarque l'OFS.

Les paysans ont livré davantage de lait cette année (2,3 milliards; +6,4%), car il est mieux payé. L'élevage bovin et de volaille progressent de respectivement 3,3% et 2,9%. En revanche, celui de porc recule de 4,2%, suivant le tassement des prix.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus