Le lectorat de la presse romande s'amenuise et vieillit

Non seulement la majorité de la presse romande perd des lecteurs, mais ceux qui restent sont toujours plus vieux, selon l'étude 2014 de la REMP. Dans cette ambiance morose, les journaux fribourgeois sont quasiment les seuls à parvenir à augmenter leur lectorat.

Les Fribourgeois semblent attachés à leur presse régionale. "La Liberté" et "La Gruyère" ont chacun gagné 2000 lecteurs en 2013 et en compte respectivement 100'000 et 36'000, a annoncé l'institut zurichois Recherche et études des médias publicitaires (REMP). Dans son enquête MACH Basic 2014, il a sondé le lectorat des médias suisses pendant un an.

D'autres journaux régionaux enregistrent une hausse. "La Côte" augmente de 1000 lecteurs à 20'000, idem pour "Le Nouvelliste" qui totalise 112'000. Le "Journal du Jura" se maintient à 23'000 lecteurs.

Courbe descendante

Pour les autres, c'est la soupe à la grimace. "Le Matin" voit ainsi le nombre de ses lecteurs chuter de 26'000 à 291'000. Un changement d'audience qualifié de "significatif" du point de vue statistique par l'institut de recherche. Le lectorat du quotidien romand "Le Temps" recule également à 109'000 (-5000).

"Le Courrier" passe de 22'000 à 20'000 lecteurs, perdant près de 10% de son lectorat. Le lectorat du "Quotidien Jurassien" recule à 45'000 personnes (-2000), celui de "24 Heures" à 191'000 (-13'000) et celui de la "Tribune de Genève" à 120'000 (-5000).

Les quotidiens neuchâtelois font également grise mine. Le nombre de lecteurs de "L'Express" régresse à 51'000 (-4000) et celui de "L'Impartial" à 32'000 (-3000).

Le gratuit "20 Minutes" ne fait pas exception (-8000), mais il garde sa place de journal le plus lu de la région francophone avec 562'000 lecteurs. "Le Matin Dimanche", seul journal dominical romand, affiche une baisse de son lectorat à 486'000 (-17'000). "L'Hebdo" et "L'Illustré" suivent le mouvement et perdent respectivement 13'000 et 9000 lecteurs.

Vieux lecteurs

L'étude de la REMP s'est également intéressée au profil des lecteurs de chaque titre. "20 Minutes" et "Le Matin" sont des journaux où les 14-34 ans sont les plus représentés, 37% respectivement 31% du lectorat. A l'autre bout de la pyramide des âges, les plus de 55 ans représentent près de la moitié du lectorat de "L'Express" et du "Temps".

Les 14-34 ans représentent en moyenne le 20% du lectorat des autres titres romands, sauf pour "Le Nouvelliste", "Le Quotidien Jurassien" et "Le Matin dimanche", qui comptent chacun un quart de jeunes lecteurs.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes