Le franc se relâche après des déclarations de la BNS

Le franc s'est nettement relâché face à l'euro mercredi après-midi, la monnaie unique franchissant la barre de 1,21 franc. Le repli de la devise helvétique faisait suite à des déclarations dans la presse d'un membre de la direction élargie de la Banque nationale suisse (BNS) n'excluant pas l'instauration de taux négatifs.

Vers 18h00, l'euro valait 1,2111 franc, après un plus haut à 1,2119 franc trois heures plus tôt. Le dollar a également accentué ses gains face à la devise suisse pour atteindre un pic d'un an à 0,9395 franc.

Thomas Moser, membre de la direction élargie de la BNS, a indiqué au quotidien "Wall Street Journal" ne pas exclure des taux négatifs. "Nous avons toujours dit que nous ferions appel (à des taux négatifs) si nécessaire", a-t-il dit en marge d'une conférence à Hambourg.

Le président de la BNS, Thomas Jordan, a déjà évoqué à plusieurs reprises, à titre d'exemple, une possible instauration de taux négatifs en Suisse, dans le but de diminuer l'attrait du franc. Le contexte général est celui de la défense du cours plancher de 1,20 franc pour un euro, en vigueur depuis un peu plus de trois ans.

L'institut d'émission monétaire n'est plus intervenu sur les marchés pour garantir ce niveau depuis deux ans maintenant.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus