Le flou règne sur les licenciements aux Bains du Val-d'Illiez (VS)

Les informations concernant les licenciements au sein du centre thermal et restaurant du Thermes Parc du Val-d'Illiez (VS) sont contradictoires: selon l'un des administrateurs, seuls 15% des collaborateurs sont concernés, selon Unia Valais, tous les employés sont remerciés.

La trentaine d'employés du centre thermal et restaurant du Thermes Parc du Val-d'Illiez (VS) ont reçu une lettre de licenciement. Une quinzaine d'entre eux se voient proposer un nouveau contrat moyennant un salaire revu à la baisse, a indiqué jeudi Unia Valais, qui dénonce le flou de la situation.

"Les licenciements représentent le 15% des collaborateurs, en particulier dans le secteur de la restauration", corrige Jean-Marc Roduit, l'un des administrateurs du Thermes Parc, contacté par l'ats. Pour justifier les cinq licenciements, il invoque les lourds travaux planifiés qui ont incité le conseil d'administration à introduire un horaire d'ouverture réduit de l'établissement.

"Pour l'instant, il n'est pas prévu de rencontre avec le personnel, chaque collaborateur licencié ayant eu un contact individuel avec les cadres impliqués au plan managérial dans ce dossier. Tout a été fait en respect du code des obligations et des contrats de travail individuels", ajoute Jean-Marc Roduit.

Du côté du syndicat, on conteste le flou de la situation: "Le personnel est dans l'expectative et l'incertitude", a relevé jeudi Blaise Carron, secrétaire syndical d'Unia Valais.

Une nouvelle rencontre entre le syndicat et le personnel est prévue la semaine prochaine. "Nous espérons avoir plus d'informations d'ici là", note Blaise Carron, qui attend également de pouvoir rencontrer la direction du Thermes Parc.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus