Le chômage recule dans la zone euro à 11,5%, en juin

La baisse du chômage s'est poursuivie en juin dans la zone euro, avec un taux à 11,5%. Il s'agit de son plus bas niveau depuis septembre 2012, a indiqué jeudi l'office européen de statistiques Eurostat. Il y a un an, ce taux s'élevait à 12%. En mai dernier, il était à 11,6%, tout comme en avril.

En juin, la zone euro comptait 18,41 millions de personnes sans emploi, soit 152'000 de moins que le mois précédent et 783'000 de moins qu'il y a exactement un an. Mais ces chiffres masquent d'importantes disparités. Les taux de chômage les plus faibles ont ainsi été enregistrés en Autriche (5,0%), en Allemagne (5,1%) ainsi qu'à Malte (5,6%).

A l'inverse, les taux les plus élevés ont été enregistrés en Grèce (27,3% en avril, date des dernières données disponibles) et en Espagne (24,5%).

Signes d'embellie

Dans les pays les plus durement touchés par la crise, des signes d'amélioration sont perceptibles: en un an, le chômage est passé de 26,2% à 24,5% en Espagne. Au Portugal, il est passé de 16,6% à 14,1% et en Irlande de 13,6% à 11,8%. Les deux pays sont récemment sortis de leur plan d'assistance financière obtenus au début de la crise de la zone euro.

Le chômage des jeunes a également décliné, son taux passant de 23,2% en mai à 23,1% en juin, ce qui se traduit par quelque 3,31 millions de jeunes sans emploi. Les pays les plus concernés sont sans surprise la Grèce (56,3% en avril), l'Espagne (53,5%) ainsi que l'Italie (43,7%).

Dans l'ensemble de l'Union européenne, le chômage touchait 25 millions d'hommes ou de femmes en juin, soit un taux de 10,2% contre 10,3% le mois précédent. En un mois, le nombre de chômeurs a diminué de 198'000. Il a baissé de 1,537 million en un an.

/ATS


Actualisé le