Le bénéfice net d'IBM en baisse de 17% au deuxième trimestre

IBM a annoncé avoir dégagé un bénéfice net en baisse de 17% au deuxième trimestre, à 3,2 milliards de dollars. Le groupe informatique américain a agréablement surpris le marché en relevant ses prévisions annuelles de bénéfice.

Par action et hors exceptionnels, le bénéfice ressort à 3,91 dollars, nettement mieux que les 3,77 dollars sur lesquels tablaient les analystes. Le groupe, qui a annoncé en avril son intention de réduire ses effectifs, a inscrit une charge exceptionnelle de 1 milliard de dollars sur la période achevée le 30 juin au titre du "rééquilibrage de ses effectifs".

Pour l'ensemble de l'année, IBM table désormais sur un bénéfice par action d'"au moins 16,90 dollars", alors qu'il avait abaissé ses ambitions à 16,70 dollars en avril et que les analystes s'attendaient jusqu'ici à 16,64 dollars seulement.

Le chiffre d'affaires est ressorti à 24,9 milliards de dollars, en baisse de 3% en raison notamment d'un effet de change, contre des attentes à 25,37 milliards de dollars.

Acquisitions et cessions

"Nous allons continuer à investir dans nos initiatives stratégiques de croissance, par des acquisitions et des cessions, des rééquilibrages de compétences et des actions décisives dans les domaines peu performants", a commenté la patronne du groupe, Ginni Moretti.

"Nous tablons sur une poursuite des progrès au deuxième semestre et nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre un bénéfice par action d'au moins 16,90 dollars", a-t-elle ajouté.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes