Le bénéfice de Raiffeisen en nette hausse au premier semestre

Le groupe bancaire Raiffeisen a vu son bénéfice progresser nettement de 11% au premier semestre, comparé à la même période de 2012, à 369 millions de francs. Le bénéfice brut, reflet de sa performance, s'élève quant à lui à 535 millions, soit une hausse de 2,7%.

Le produit d'exploitation, soit les revenus des activités bancaires, s'est accru de 1,5%, à 1,38 milliard, a indiqué mercredi dans un communiqué le groupe coopératif, devenu la troisième banque helvétique derrière UBS et Credit Suisse.

Raiffeisen met en avant une hausse des coûts inférieure aux produits pour expliquer la hausse de son bénéfice brut. La hausse des charges de personnel atteint 0,8% et celle des autres charges d'exploitation 0,6%, soit une augmentation modérée.

La fortune gérée par la banque privée Notenstein, acquise l'an dernier par le groupe, est restée stable. Ses revenus ont dans le même temps baissé en raison notamment d'un "environnement de marché toujours difficile", poursuit le texte.

Exigences de Bâle III dépassées

Raiffeisen se réjouit par ailleurs de l'émission "avec succès" en avril d'un emprunt hybride de 550 millions de francs. La banque dépasse ainsi déjà les exigences de Bâle III en matière de fonds propres pour fin 2016, se félicite le groupe dans son communiqué.

Début mars, Raiffeisen avait indiqué que son ratio de fonds propres selon Bâle III se situait à 14%, au-dessus du niveau de 13,6% exigé par la FINMA (Autorité de surveillance des marchés financiers) pour fin 2013.

Pour la suite, Raiffeisen table sauf "grosse surprise", sur un résultat supérieur à celui de l'exercice précédent.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes