Le bénéfice d'Emmi dégringole de trois quarts au premier semestre

Le bénéfice net d'Emmi a dégringolé de 76,1% au premier semestre, à 9,8 millions de francs. Le numéro un suisse des produits laitiers explique ce recul par un important correctif de valeur lié à la société italienne Trentinalatte. Côté chiffre d'affaires, une hausse de 3,7% est enregistrée, à 1,63 millard.

Le résultat d'exploitation (EBIT) a lui aussi fortement souffert, perdant 41% par rapport à la même période de 2013, à 39,8 millions de francs, a précisé mercredi Emmi dans un communiqué. Corrigés des effets extraordinaires, le bénéfice net et l'EBIT auraient crû respectivement de 15,9% à 45,2 millions et de 14,3% à 74,3 millions.

Le correctif de valeur total concernant Trentinalatte est de l'ordre de 38,5 millions de francs. Cette société est actuellement confrontée à une conjoncture tendue en Italie et une "marche des affaires insatisfaisante" dans le secteur des yoghourts. Emmi indique que toutes les options - de la poursuite des activités de Trentinalatte à sa liquidation, en passant par la vente - vont être étudiées.

Pour l'ensemble de l'exercice 2014, le groupe lucernois confirme ses prévisions relatives aux recettes, à savoir une croissance située entre 3 et 4%. Par contre, il revoit à la baisse ses attentes concernant l'EBIT: ce dernier devrait se situer entre 117 et 132 millions, contre une fourchette 155-170 millions annoncée au printemps.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes