Le SECO anticipe une croissance du PIB de 2,2% cette année

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) table toujours sur une consolidation de la reprise conjoncturelle en Suisse en 2014 et 2015. Le groupe d'experts de la Confédération qu'il a mandaté anticipe une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 2,2% cette année et de 2,7% l'an prochain.

Pour 2014 la prévision de croissance du PIB a toutefois été revue en légère baisse. En décembre, les experts du SECO misaient encore sur une progression de 2,3%.

Dans le sillage d'une conjoncture mondiale qui s'éclaircit progressivement, le commerce extérieur devrait recommencer à livrer des impulsions positives à la conjoncture en Suisse, écrit mardi le SECO. La demande intérieure devrait pour sa part rester relativement robuste.

Toutefois, d'importantes différences entre régions géographiques vont persister. Aux Etats-Unis, en particulier, la dynamique conjoncturelle continue d'élargir son assise et l'économie américaine devrait afficher une croissance vigoureuse en 2014 et 2015.

Amélioration en zone euro

Dans la zone euro, une amélioration se dessine, attestant d'un début de reprise. La profonde récession semble ainsi en passe d'être surmontée, même dans les pays durement touchés par la crise de la dette, estiment les experts du SECO.

L'évolution de la conjoncture de nombreux pays émergents reste en revanche irrégulière. Ceux-ci ont notamment essuyé une nouvelle vague de sorties de capitaux à l'amorce du virage opéré début 2014 par les Etats-Unis en matière de politique monétaire.

/ATS


Actualisé le