Le Conseil des Etats soutien les réseaux de soins intégrés

La promotion des réseaux de soins intégrés obtient un sursis. Le Conseil des Etats a accepté mercredi par 28 voix contre 9 le compromis de la conférence de conciliation sur la révision de la loi sur l'assurance maladie. Le National doit se prononcer le 22 septembre.Son accord est tout sauf certain, car c'est plutôt la copie du Conseil des Etats qui a prévalu. Les éléments de contrainte pour les assureurs ont disparu: les caisses maladie ne seront pas tenues de proposer des réseaux de soins à leurs clients et elles n'encourront aucune sanction durant au moins trois ans si elles ne jouent pas le jeu. Passé ce délai, le gouvernement aura deux ans pour forcer la main aux assureurs. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes