Le Champignac d'Or décerné à Pierrette Roulet-Grin

La présidente du TCS-Vaud, Pierrette Roulet-Grin, a remporté samedi le Champignac d'Or, le prix des perles oratoires romandes, pour ce "choc verbal": "Un coup de pioche, c'est toujours bon à prendre", publié en mai dernier dans "La Région Nord vaudois".

Trente-six candidats s'affrontaient pour le Grand Prix 2014 du maire de Champignac. Deux statuettes, l'une en résine dorée pour le premier prix, l'autre en résine argentée pour le second, sont remises chaque année à Lausanne depuis 1988 par les lecteurs de "La Distinction".

Le Champignac d'Argent est allé au site "Les Observateurs" pour son "sens de la formule délicate": "La campagne en prévision de la votation du 18 mai sur l'initiative populaire 'Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants' se met doucement en branle".

Chinois bridés

Espoir du champignacisme, la chanteuse neuchâteloise Florence Chitacumbi reçoit la mention "Révolution culturelle" pour: "Les Chinois sont ouverts à toutes sortes de styles de musique, y compris la musique francophone. On sent qu'ils ont été longtemps bridés et qu'ils ont envie de découvrir de nouvelles choses".

Enfin, le municipal lausannois Oscar Tosato a reçu la mention "complètement piqué". Il est distingué pour "Mais est-ce que le local d'injection, finalement, ce n'est pas pour faire partir uniquement les toxicomanes, mais ça ne résout pas totalement le problème? La solution finale, on ne l'a pas encore trouvée...".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes